Retour sur Glastonbury 2015

L’été est de retour, les célèbres festivals aussi. Comme l’an dernier, SOB vous propose un retour en vidéos sur différents festivals ayant lieu durant l’été 2015. Après Rock Werchter, continuons cette série de la meilleure des manières : Glastonbury !

Festival incontournable qui n’est plus à présenter, Glastonbury accueillait cette année de nombreux artistes dont Kanye West, The Who et Florence + The Machine (suite à l’annulation de Foo Fighters) en têtes d’affiches. Évidemment complet (les places se sont vendues en 29 minutes), Glastonbury propose une programmation si riche et si géniale qu’il est facile de trouver son bonheur. SOB a fait sa sélection (parmi les vidéos partagées par la BBC).

 

VENDREDI

 

Le festival Glastonbury démarrait très bien avec un line-up alléchant pour ce premier jour. Du côté de The Other Stage, tous les groupes et artistes planifiés étaient britanniques, quel bonheur ! Il y avait du rock bien sûr avec la présence des Courteeners qui ont mis l’ambiance, The Vaccines venus présenter leur troisième opus et Catfish And The Bottlemen qui ne cessent d’accroître leur popularité ! À 21h, le célèbre Mark Ronson est venu enflammer la scène et pas besoin de Bruno Mars pour mettre le feu sur le tube international Uptown Funk !

 

 

 

 

 

Le vendredi, enchaînement magique et plaisant pour les festivaliers sur la John Peel Stage puisque Peace, Circa Waves et SBTRKT se succédaient !

 

 

 

 

James Bay, l’homme du Hold Back The River mais pas que, est de passage dans de nombreux festivals cet été dont Glastonbury. Juste après lui Glass Animals performaient sur The Park Stage. Malgré la pluie, les festivaliers sont venus assister au live du groupe de l’énergique Dave Bayley. Plus loin dans l’après-midi, les prometteurs Wolf Alice jouaient également en extérieur sous un temps anglais.

 

 

 

 

Venu présenter sa bombe In Colour, Jamie xx était de passage à Glastonbury pour un DJ set aérien dont faisait partie le single Loud Places.

 

 

À 22h45, Enter Shikari entraient sur scène pour terminer la soirée sur la John Peel Stage devant de nombreux festivaliers.

 

 

Sur la Pyramid Stage, la tête d’affiche Foo Fighters devait jouer. Mais comme vous le savez sûrement, le leader Dave Grohl s’est blessé en concert et a été contraint d’annuler cette date ainsi que d’autres dont Rock Werchter. Le remplacement fut assuré par Florence + The Machine qui a fait le job avec brio et a rendu hommage au groupe en reprenant le titre Times Like These. Juste avant qu’elle ne joue, un set surprise a eu lieu : celui de The Libertines. Le groupe mené par Carl Barât et Pete Doherty est arrivé en hélicoptère plus tôt dans la journée et a crée la surprise en se pointant sur la plus grande scène du festival en fin d’après-midi. C’est aussi pour ça qu’on aime Glastonbury.

 

 

 

SAMEDI

 

Du côté de la scène principale, de nombreux festivaliers sont venus applaudir le jeune et talentueux George Ezra, bluffant. Quand on voit son set, on regrette un peu son annulation à Beauregard et au Main Square Festival.

 

 

Sur The Other Stage, deux british de talent se suivaient : The Maccabees (avec Jamie T en guest sur Marks To Prove It) et Ben Howard.

 

 

 

Juste après, devant une John Peel Stage pleine à craquer, Years & Years ont enflammé Glastonbury le temps d’un set électro-pop convaincant. Plus tard dans la soirée, toujours au même endroit, passait La Roux pour un autre set électro-pop bien accueilli par les festivaliers. Preuve en est avec Bulletproof. L’ambiance était décidément au top sur cette scène à la programmation incroyable, d’autant plus que le duo Slaves était passé par là plus tôt dans la journée.

 

 

 

 

DIMANCHE

 

Commençons le dimanche sur The Other Stage : Twin Atlantic étaient déjà à 15h45 le cinquième groupe à jouer. Face à un public attentif, les Écossais ont livré un set traversant leur répertoire. Juste avant eux, les enragés Palma Violets ont chargé le public d’une bonne dose de rock.

 

 

 

Pendant ce temps, après que The Staves aient charmé le public, la folle Fat White Family jouait devant de nombreux festivaliers sur la splendide scène The Park.

 

 

 

Le dimanche, au beau milieu de l’après-midi, Django Django venaient présenter leur opus Born Under Saturn dont fait partie le magnifique single First Light.

 

 

Une heure plus tard, Alt-J s’appropriaient la scène principale pour un set aérien sous un ciel parfait :

 

 

Notre chère FKA twigs était présente à Glasto le dimanche. Revivez Water Me ci-dessous :

 

 

Souvenir de la performance de Lianne La Havas, What You Don’t Do, son nouveau single :

 

 

Après avoir rejoint The Maccabees la veille, Jamie T mettait les festivaliers dans sa poche le temps d’un set d’une heure. Le titre proposé est Zombie mais sa setlist comportait également Rabbit Hole, Sticks ‘N’ Stones et Don’t You Find par exemple. Une tuerie.

 

 

Sur The Other Stage, The Chemical Brothers étaient chargés de clôturer la soirée. Avec un set puissant comme il faut, nul doute qu’ils ont réussi avec succès.

 

 

Le soir, FFS (Franz Ferdinand + Sparks) enflammaient et clôturaient la John Peel Stage bien qu’ils avaient The Who en concurrence. Venus présenter leur album éponyme, les six musiciens ont conquis le coeur des festivaliers venus les voir. De l’ambiance, de la bonne musique, des festivaliers et musiciens heureux : la John Peel Stage est un lieu parfait !

 

 

Du côté de la scène principale, le modfather Paul Weller précédait les légendaires The Who. Ces derniers, headliners du jour, sont venus avec au menu du show et des classiques tel My Generation pour terminer ce Glastonbury 2015 en beauté.

 

 

À l’année prochaine !

Concerts liés à cet article
 
Fat White Family à Biarritz - 2 février 2020
Disponible
La Roux à Paris - 11 février 2020
No Comments

Post A Comment