Le TOP 10 de la rédaction

On laisse tranquillement 2018 derrière nous et on vous propose un Top 10 des plus grands disques sortis cette année… Let’s go !

10 – Shame – Songs of Praise

“Addictif, ce premier album l’est assurément, chaque écoute en appelant presque immédiatement une autre. Comment font-ils? Au-delà d’un sens du songwriting acéré, l’aspect technique brille de par lui-même: les interprétations inspirées et épatantes sont complétées par une sublime production, donnant à chaque titre l’ampleur et la force nécessaire pour rayonner.”

Pour lire la review complète, par ici.

9 – Blossoms – Cool Like You

“Les fans du premier album du groupe ne devraient pas se sentir trop déboussolés à l’écoute de Cool Like You, en effet, on y retrouve la touche Blossoms : des synthés dynamiques, des mélodies entraînantes et de nombreux titres qui ressortent tels des singles.”

Pour lire la review complète, c’est par ici.

8 – Paul McCartney – Egypt Station

“McCartney contrôle nos émotions à travers sa musique et sait nous transporter dans un monde que lui seul a su créer. Inimitable, probablement imbattable, il offre un opus plus complexe que les précédents mais aussi bien plus profond. “

Pour lire la review complète, c’est par ici.

7 – IDLES – Joy as an Act of Resistance 

“S’il est une idée qu’il faut bien garder en tête, c’est qu’IDLES n’est pas une banale formation de punk; ou plus précisément, IDLES ne se contente pas de délivrer une énergie punk impeccable et impressionnante (ce qui est déjà beaucoup). Quand Joe Talbot prend le micro, c’est pour fendre le crâne des racistes, des homophobes, des oppresseurs, des masculinistes, des fachos, de toutes les personnes cherchant à gâcher le bonheur des minorités opprimées.”

Pour lire la review complète, c’est par ici.

6 – Blood Orange – Negro Swan

“Rares sont les critiques que l’on puisse adresser à Blood Orange: Dev Hyves est effectivement un artiste extrêmement talentueux, et cela se ressent évidemment dans ses œuvres. Ici encore, on a affaire à un album profondément travaillé, dans l’air du temps mais qui sort clairement du lot. Entouré de beau monde (Diddy, Janet Mock, A$AP Rocky, Steve Lacy…), Blood Orange offre donc 16 morceaux qui ont de quoi réchauffer les cœurs.”

Pour lire la review complète, par ici.

5 – Miles Kane – Coup de Grâce 

“On ne le présente plus, Miles Kane est une figure légendaire du rock indépendant anglais. Entre sa participation à des projets tels que The Rascals, The Last Shadow Puppets ou tout simplement sa carrière solo, Kane nous a habitué à d’excellents albums à grand succès.”

Pour lire la review complète, c’est par ici.

4 – Florence + The Machine – High as Hope

“De High As Hope, il reste la sensation d’être entré dans l’intimité d’une star dans toute sa complexité. C’est aussi égocentrique que c’est touchant, on plane avec elle, on se passionne comme on s’émeut.”

Pour lire la review complète, par ici.

3 – Rejjie Snow – Dear Annie

Dear Annie n’est pas qu’un album de hip-hop contemporain. Bien au contraire, il nage dans le multi-genre ; brasse dans l’indie et pratique le plongeon dans un jazz-rap épuré. Certainement un des tours de force de 2018, une pierre sur l’édifice historique de la musique de demain.”

Pour lire la review complète, c’est par ici.

2 – The 1975 – A Brief Inquiry Into Online Relationships

“Si A Brief Inquiry Into Online Relationships est un état des lieux plutôt pessimiste du XXIème siècle, il n’est en rien nébuleux. Les éclats de lumières que possède le disque nous rappellent ce pourquoi nous nous accrochons à la vie : l’espoir. The 1975 en a bien conscience, si bien que le groupe est prêt à plonger tête la première dans la suite – l’inconnu -, car, qui sait ? L’été prochain paraîtra Notes On A Conditional Form, quatrième album des gars de Cheshire. Une preuve que tant qu’il y aura des combats de vie, des crises existentielles et des mutations sociales, il y aura des chansons.”

Pour lire la review complète, c’est par ici.

1 – Arctic Monkeys – Tranquility Base Hotel & Casino

“De l’aveu même de Turner, ce Tranquility Base Hotel + Casino pourrait se situer sur la Lune. Il n’est pas surprenant alors de se retrouver face à ces titres défiant la gravité, tutoyant les astres, nous propulsant dans l’antre d’une structure méticuleusement conçue par les 4 musiciens, accueillante et déroutante. Délaissant les structures conventionnelles en multipliant les fausses pistes, préférant l’exploration d’un groove à la recherche de la compilation d’ultra-hits, les Arctic Monkeys ont conçu leur œuvre la plus atypique, complexe et complète qui divisera sans l’ombre d’un doute. Mais une fois pris dans son filet, impossible de quitter le Tranquility Base Hotel + Casino: il se dégage du lieu une aura unique et incomparable qu’on ne retrouve et retrouvera nul part ailleurs.”

Pour lire la review complète, c’est par ici.

Concerts Rejjie Snow
 
Rejjie Snow à Bruxelles - 30 juin 2019
1 Comment
  • Victor Bensimon
    Posted at 15:56h, 28 janvier Répondre

    Très bon top qui me donne envie de réécouter certains de ces masterpieces !

Post A Comment