Noel Gallagher's High Flying Birds en concert à L'Olympia le 3 avril 2018

Noel Gallagher supplie Liam de laisser ses gerbilles en dehors de leur conflit familial

Pas un jour ne passe sans que le feuilleton Gallagher ne connaisse un rebondissement. Le chanteur de Shockwave est aujourd’hui revenu à l’attaque envers son frère après que ce dernier lui a fortement conseillé de ne pas s’approcher de sa famille. Il est question de nièce, de belle-mère, de planche à fromage, de chat et de gerbilles. Sortez l’arbre généalogique et accrochez-vous : le thé est servi. 

Noel Gallagher, d’ordinaire plutôt discret sur Twitter, a publié dans la soirée d’hier ce qui semble être la capture d’écran d’un message WhatsApp de Liam reçu par Anaïs, la fille de Noel. 

On peut y lire une menace envers Sara, l’actuelle femme de Noel (il faut s’accrocher on avait dit!) : « dis à ta belle-mère de faire très attention ». Ces quelques mots inquiétants de Liam font suite à un commentaire de Sara sur son propre compte Instagram, alors qu’elle passait le week-end à Glastonbury. Là-même où se produisait son beau-frère un peu plus tard dans la soirée.

Interrogée sur son désir de rester voir Liam après le set de Stormzy qu’elle vient de documenter sur son profil, Sara nie en ne manquant pas de nommer l’ex-frontman d’Oasis « le gros connard ». Mais là où Sara semble être allée trop loin au goût de Liam, c’est lorsqu’elle qualifie ses performances live de « simple concert hommage à Oasis [qui consiste en] cogner un tambourin sur sa tête ». Une description qui a visiblement du mal à passer pour le chanteur, qui s’est empressé de le faire savoir à sa nièce Anaïs sur WhatsApp, donc. Qui, à priori, n’avait rien demandé.

Noel contre-attaque

En réponse à l’incident, le chanteur des High Flying Birds a monté d’un ton en rappelant à son frère qu’il a « toujours été doué pour intimider les femmes », faisant référence à un incident de l’année passée. En 2018, Liam avait été accusé d’avoir attrapé sa compagne Debbie Gwyther par la gorge en boîte de nuit. Debbie avait nié les faits et toute forme de violence de la part de celui qui partage sa vie. 

« Donc tu m’envoies des messages de menaces intimidants via ma fille encore adolescente, c’est bien ça? » interpelle Noel sur Twitter, « C’était quoi ton plan au juste? Attraper ma femme par la gorge et lui montrer qui est le boss… ou peut-être essayer de te dandiner jusqu’à notre portail pour y jouer “Shitwavedans le jardin, ou taguer tes paroles pourries sur le mur des toilettes? ». L’aîné de la fratrie Gallagher a décidé de faire dans le passif-agressif, ajoutant : « Si je me réveille demain et devais trouver les gerbilles des enfants sur le flan sur une planche à fromage avec un couteau planté dedans, je m’assurerai d’en informer la police ». 

Visiblement, Noel souhaite écarter les animaux de la famille de la sombre histoire (et on le comprend, il y a déjà bien trop de protagonistes à ce feuilleton, on a du mal à suivre, nous!). Il renchérit en ces mots : « et n’essaye pas non plus de kidnapper le chat, nous venons juste d’employer Ross Kemp [un expert de la gang culture britannique, ndlr] pour sa garde rapprochée ». Avant de conclure : « Profite de ton été, Big Tits. On en reparle bientôt. » Gloups. 

La re-(re?)-revanche de Liam

On pensait alors que la telenovela s’achèverait sur le repenti de Liam envers Peggy et Anaïs hier soir (s’excuser auprès de son frère n’aurait pas été assez rock’n’roll, vous en conviendrez). « Mes sincères excuses à ma magnifique maman Peggy et à mon adorable nièce Anaïs pour avoir été mêlée à ce comportement de gamin. Je vous aime toutes les deux très fort. »

Mais c’était sans compter sur le sang chaud de Liam, qui a repris la parole sur son réseau social préféré aujourd’hui pour reverser un peu de thé dans la tasse de ses followers : « Depuis quand dire à quelqu’un de faire attention est pire que de souhaiter à quelqu’un d’autre qu’il soit raide mort, ou d’espérer que ce quelqu’un meure du SIDA? » s’interroge t-il. « Remettons les choses en perspective. En vous souhaitant à tous de l’AMOUR et de la LUMIERE » achève t-il. 

Liam fait ici référence à un vieux conflit de 1995, en pleine gueguerre Britpop qui opposait Oasis à Blur, lorsque Noel affirmait espérer que Damon Albarn et Alex James attrapent le SIDA et en décèdent. Le guitariste avait ensuite déclaré avoir immédiatement regretté ses propos, et souhaité à Alex et Damon une longue et prospère vie. Il y a quelques mois, Liam n’avait lui non plus pas fait dans la dentelle ni la tendresse en comparant son frère à… Hitler. Ça tire à balles réelles chez les Gallagher.

A l’issue de ce dernier rebondissement, les questions restent nombreuses : Noel aura t-il le dernier mot? Est-il encore bien raisonnable de croire en une réunion d’Oasis un jour? N’est-ce réellement que du réchauffé d’Oasis, les sets de Liam? Comment se portent le chat et les gerbilles de Noel? 
Réponses au prochain épisode de votre saga de l’été. 

Concerts Liam Gallagher
 
Liam Gallagher à Carcassonne - 28 juillet 2019
 
Liam Gallagher à Bruxelles - 8 février 2020
 
Liam Gallagher à Paris - 21 février 2020
No Comments

Post A Comment