Pourquoi Jack s’est-il permis de descendre le rock anglais ?

Pour chaque jour de cette dernière semaine de confinement, un “pourquoi” est posé.

Pour ce dernier « pourquoi » de la semaine, je vais aborder un sujet que je voulais depuis quelques temps déjà traiter. Tout est parti d’un article du média Jack, publié en septembre dernier. Son titre ? « The Vaccines, Jake Bugg, The Kills… Ces groupes anglais que l’on a déjà oubliés ». Celui qui se définit comme « le décodeur pop de Canal Plus pour comprendre la musique aujourd’hui » se permet en effet de descendre (le terme est approprié, vous verrez…) plusieurs des dignes représentants du rock anglais.

Ça avait pourtant bien commencé

Publiée par Jack sur Dimanche 22 septembre 2019

Mais que s’est-il donc passé ? Très présent sur YouTube, Jack propose pourtant des contenus très intéressants : on pense notamment au format « 3 minutes avant… » qui nous emmène dans les coulisses de nos artistes préférés. Oui mais voilà : cet article s’en prenant au rock anglais semble être une erreur de parcours pour le média. Ce faisant, nous allons reprendre les artistes et groupes cités, et démontrer qu’ils sont loin de là oubliés.

The Vaccines

The Vaccines – Le groupe londonien a le plaisir de se retrouver dans la première phrase de cet article, qui est la suivante : « Qui peut nous citer le nom du dernier album de The Vaccines ? » En tout cas, chez SOB, nombreux sont les rédacteurs et lecteurs qui ont la réponse… Est alors avancé que les deux derniers albums de la bande à Justin Young ont « perdu tout ceux qui ont dansé sur If You Wanna ». Désolé de le dire mais… non ! Nous sommes encore et toujours fans de The Vaccines, et sachez qu’ils se portent très bien en attendant leur cinquième effort.

Jake Bugg – On retrouve ici encore des propos insensés : « Si quelqu’un a vu Jake ces dernières années, appelez ses parents, ils sont inquiets […] Mais sans se réinventer, la fin de gloire était inévitable. » Mieux vaut en rire. A peine deux mois après la sortie de cet article, voici que le natif de Nottingham revenait avec un nouveau tube, Kiss Like The Sun, qui fit taire ses détracteurs. Mauvais timing. Et que dire de la critique infondée du superbe On My One, album confirmant que Bugg est une valeur sûre.

The Kills @ Solidays 2018
The Kills

The Kills – Pour ce qui est de la justification ici, on vous laisse admirer : « « Non, on peut mettre The Kills dans cette liste, Si ? » Si allez, on le fait. « Mais ils ne sont pas vraiment anglais en plus… » Pas grave. » Oui oui, seulement ça. On ne saurait ici trop recommander leur superbe dernier album, Ash & Ice, démontrant qu’on peut ne rien sortir pendant 5 ans sans être oublié, et être toujours au top.

Palma Violets – Le fait est indéniable aujourd’hui : oui, le groupe n’est plus, et ce officiellement depuis 2018. Toutefois, l’article énonce que nous ne risquons pas d’entendre parler de Gently Tender, formé par quatre des anciens membres. Pour notre part, nous en avons entendu parlé sur un média du nom de Sound of Britain. On ne saurait trop le conseiller vivement à Jack… Pour ce qui est des Palma Violets, peut-on dire qu’on les a aujourd’hui oubliés ? Nous sommes bien trop encore à les écouter pour avancer cela.

Palma Violets

Finalement, que retenir de ceci ? En étant média spécialisé dans la musique britannique, on ne peut que se permettre d’énoncer que cet article n’avait pas lieu d’être et qu’il contient bien trop d’approximations et d’erreurs. Si vous voulez chers lecteurs et chères lectrices des nouvelles de la musique britannique, sachez qu’elle se porte très bien et que nous continuerons chez Sound of Britain à la défendre, afin de vous proposer constamment l’actualité de ses meilleur(e)s représentant(e)s.

7 jours, 7 pourquoi :

Lundi :
Pourquoi les artistes ne sont-ils pas tous à la hauteur du confinement ?

Mardi :
Pourquoi les concerts sont-ils si courts pour beaucoup d’artistes ?

Mercredi :
Pourquoi faut-il acheter chez le disquaire et non ailleurs ?

Jeudi :
Pourquoi Les Eurockéennes est-il le meilleur festival de France ?

Vendredi :
Pourquoi sommes-nous déçus des nouveaux albums de nos artistes favoris ?

Samedi :
Pourquoi les artistes ne passent-ils qu’à Paris ?

Dimanche :
Pourquoi Jack s’est-il permis de descendre le rock anglais ?

No Comments

Post A Comment