Muse : “Cela sera notre version de The Wall”

A l’occasion de la sortie de son single solo “Tomorrow’s World”, Matthew Bellamy s’est confié sur son futur et celui de Muse.

L’activité reprend du côté de Muse. Si pour l’instant c’est uniquement par l’intermédiaire de son leader Matt Bellamy – qui vient de sortir un single solo étonnamment positif – on devrait entendre parler de Muse d’ici fin 2020 au plus tôt.

En effet, outre le fait que le groupe anglais va commencer à plancher sur un 9e album, il va avant cela refermer le chapitre Simulation Theory. Et ce sera sous la forme d’un film, qui combinera des séquences live (filmées lors de concerts à l’O2 Arena de Londres en septembre 2019) et des éléments visuels de l’album. Souvenez-vous, les clips de l’opus avaient tous la forme d’un court-métrage qui, bout à bout, formait un moyen-métrage.

Sortie cet été en ligne

Cela sera notre version de The Wall“, explique Matt à Zane Lowe dans son émission Beats 1. Le film sortira cet été, juin ou juillet la date restant à confirmer, mais ce ne sera pas au cinéma – la faute au Covid_19. “C’est assurément le meilleur type de film que nous ayons fait”, confie l’intéressé, visiblement excité de voir comment les fans vont réagir à la sa sortie.

Ce n’est pas la première fois que Bellamy fait un rapprochement avec l’iconique The Wall des Pink Floyd. Leurs shows ont souvent été comparés dans l’esprit et la dimension politico-futuristes. En 2012, Matthew Bellamy vendait déjà son 2nd Law Tour comme sa version de The Wall, avec un show gigantesque et un habile montage entre show pyrotechnique et expériences visuelles engagées et gigantesques.

No Comments

Post A Comment