Découvertes SOB de l’année

L’année 2021 est déjà en route ! L’occasion pour l’équipe SOB de vous partager nos plus belles découvertes de l’année.

Julie
J’ai profité de 2020 pour enrichir mon catalogue d’artistes avec des talents tels que Mouth Culture ou encore Maggie Cassidy. Mais cette année, une découverte loin de mes habitudes d’écoute m’a particulièrement marquée : Kid Brunswick. Le londonien vient passer d’un genre à un autre, le tout évoquant ses plus profonds sentiments.

Chris
Parmi les nombreux coups de coeur côté découvertes, NOISY remporte la palme avec sa drum’n’bass teintée de rock et de hip-hop. Le mélange est furieusement efficace et nul doute que ce trio va exploser d’ici peu.

Claire
2020 n’aura certes pas été l’année des concerts et de la scène, mais elle aura apporté nombre de découvertes musicales. Parmi les Arlo Parks, Do Nothing et autres Talk Show, la pop ensoleillée d’Alfie Templeman aura rythmée notre été de la meilleure façon. Le meilleure remède contre la morosité ambiante. Ok, on le connaissait déjà en 2019, mais 2020 aura confirmé toute l’étendue de son talent.

Diane
On aime beaucoup Buzzard Buzzard Buzzard à la rédaction (une découverte de 2019). Cette année, c’est grâce à eux que je découvre Panich Shack, un quintet punk invité à leur concert en ligne. Un groupe féministe qui en envoie, quoi de mieux pour commencer 2021 ?

Samuel
Sans doute, la chanteuse britannique Arlo Parks aura su marquer l’année 2020 en distillant ses belles ballades pop/rock, soul aussi : “Green Eyes”, “Eugene”, “Caroline,” “Cola”, “Caroline”… Le tout pour finalement annoncer un album, à paraître au début d’année 2021. A ne pas manquer, évidemment !


Brian
Nous vous en parlions il y a quelques semaines, le groupe Courting est un phénomène en devenir. Tantôt enjouée et tantôt abrupte, la musique de la formation originaire de Liverpool s’inscrit dans la pure lignée de la post-punk britannique, à mi-chemin entre Shame, Fontaines D.C. ou encore FEET. Un style en plein essor, donc, et un groupe qui a tout pour réussir. Il ne reste plus qu’à attendre son premier EP, prévu pour avril 2021.

Cécile
Si l’année écoulée nous aura appris à se recentrer sur ce qui compte réellement, se contenter de ce qu’on a, se réfugier dans nos valeurs sûres ; nos épopées musicales n’auront pas échappé à la règle. Avec The Reytons, on retourne aux déflagrations rock à la early Arctic Monkeys et aux riffs punk qui ont soundtracké notre rébellion adolescente.

Hugo
Il est clair que cette année si spéciale n’aura pas été la meilleure pour découvrir de jeunes groupes en concerts. Heureusement, Internet nous apporte son lot de pépites cette année avec The Kairos par exemple. Un quatuor de rock indé comme on l’aime mais avec ce petit supplément d’âme qui fait la force des grands. Un gros coup de coeur pour cette cover de Fatboy Slim.

Fabien
En cette année 2020, DUO a été une très belle surprise. Si ce nom ne vous dit rien, peut-être que la composition du groupe va vous aiguiller : il s’agit en effet du couple Ellie Rose / Luke Pritchard (The Kooks). Le résultat est sans appel : 11 titres aux accents seventies qui nous touchent en plein cœur.

Adélaïde
Pour accompagner musicalement cette année lunaire, le premier album éponyme du duo franco-britannique TTRRUUCES semble parfaitement adéquat. La chanteuse mancunienne Natalie Findlay revient en 2020 non pas en solo comme sur son premier opus Forgotten Pleasures (2016) mais accompagnée de son comparse Jules Apollinaire. L’aventure sera psychédélique, délicate et bigrement enivrante ou ne sera pas!

Augustin
Après un démarrage d’année 2020 tumultueux, de nombreux nouveaux groupes ont réussi à émerger musicalement. J’aurais pu citer l’inattendue surprise DUO ou encore la trop timide éclosion de Dancing On Tables. Finalement, mon choix c’est porté sur Sea Girls. Le premier album a permis d’entrevoir un fort potentiel qui reste à confirmer dans les années à venir avec un second album et un passage sur scène !

No Comments

Post A Comment