inhaler

Inhaler – It Won’t Always Be Like This

Lors de son passage à la Maroquinerie début 2020, le quatuor dublinois Inhaler avait bouclé l’écriture de son très attendu premier album et prévoyait de le dévoiler dans le courant de l’année. C’était sans compter sur un retournement de situation d’ordre sanitaire seulement quelques semaines après son passage parisien qui l’a stoppé dans son élan. C’est donc en ce début d’été que la joyeuse bande nous délivre enfin It Won’t Always Be Like This, hymne à l’impermanence des choses s’il en est…

Comme la plupart des groupes, l’histoire d’Inhaler débute sur les bancs de l’école. Comme la plupart des groupes également, s’ensuivent la sortie de quelques singles relativement prometteurs ainsi qu’une poignée de concerts. Cependant, il n’est pas donné à la plupart des groupes de compter un frontman héritier d’une rockstar interplanétaire (Bono pour ne pas la nommer) et de tourner dans le monde entier avant même la sortie de leur premier effort. La barre est comme qui dirait haute. Alors, cet album inaugural, tient-il ses promesses ?

Inhaler - Interview

D’une part, oui. Les morceaux d’ouverture (It Won’t Always Be Like This) et de clôture (In My Sleep) sont très bons. Tandis que le premier donne la part belle aux synthétiseurs rétro acoquinés à une mélodie solaire et pimpante, le second, complainte irrésistible, est nimbé de riffs très Smithiens. Quelques titres, à l’image notamment de My Honest Face ou Cheer Up Baby, sont sympathiques et accrocheurs sans être transcendants.

D’autre part, non. Il semble difficile de dégager une vraie signature musicale chez Inhaler tant leur son emprunte confusément tant à Blossoms, qu’aux Stone Roses, qu’à New Order sans véritablement se réapproprier ces influences au point de se forger une identité bien à eux. Ils jonglent tour à tour entre indé piquant (When It Breaks, My King Will Be Kind, Who’s Your Money On? (Plastic House)) et pop délavée (Slid Out The Window, Totally, A Night On The Floor), laissant penser que certaines compositions sont bien moins abouties que d’autres et rendant parfois l’écoute un peu lisse.

Avec leur premier album, Inhaler sèment les graines d’une pop rock indé encourageante qui ne devrait pas manquer de bourgeonner par la suite !

TRACKLIST

  • It Won’t Always Be Like This
  • My Honest Face
  • Slide Out The Window
  • Cheer Up Baby
  • A Night On The Floor
  • My King Will Be Kind
  • When It Breaks
  • Who’s Your Money On? (Plastic House)
  • Totally
  • Strange Time To Be Alive
  • In My Sleep

LA NOTE DE LA RÉDACTRICE : 6/10

Ses morceaux favoris : In My Sleep, It Won’t Always Be Like This, My King Will Be Kind

Les autres notes :
Fabien : 6,5/10. Des débuts prometteurs pour la suite.
Claire : 7,5/10. Un album qui vient confirmer la qualité des singles. Vivement le live !
Augustin : 5/10. Un album agréable mais beaucoup trop lisse. Aussi vite écouté, aussi vite oublié !

No Comments

Post A Comment