Retour sur Glastonbury 2017

Le légendaire Glastonbury reste l’un des meilleurs festivals au monde et l’a encore prouvé cette année durant cinq jours de folie.

L’année dernière, les festivaliers étaient arrivés sur le lieu du Glastonbury Festival en étant informés que le Brexit allait être une réalité. Cette année, ils sont arrivés en lançant des chants pour Jeremy Corbyn, lui-même sur le line-up, tandis qu’au parlement britannique, même Boris Johnson l’évoque. Bref, évènement incontournable en Angleterre, Glastonbury avait une fois de plus lieu dans le comté du Somerset pour une édition toujours pleine à craquer s’articulant autour de trois têtes d’affiche : Radiohead, Foo Fighters et Ed Sheeran. Faute de pouvoir accéder à une multitude de concerts complets sur le site de la BBC car nous ne résidons pas dans le Royaume-Uni, Sound Of Britain vous propose un rapide retour sur l’édition 2017 de Glastonbury qui a réuni quelque 180 000 festivaliers et un line-up toujours aussi alléchant, voire monstrueux.

Côté britannique, il y avait comme d’habitude du beau monde notamment Blossoms, ce quintet britannique qui a été la révélation britannique avec un premier album éponyme au succès fou.

 

Tout aussi agréable à écouter, le quatuor Glass Animals était également de la partie, un avant-goût de leur passage au Lollapalooza Paris. On les retrouve ici sur la scène de la BBC Music Introducing lors d’un set secret :

Prêt à publier son deuxième album, George Ezra a profité de Glastonbury pour présenter des nouveaux titres dont Don’t Matter Now. Pas de chance, c’est ici un titre déjà connu que l’on retrouve mais c’est toujours un plaisir de l’entendre :

Toujours sur la scène de la BBC jouaient The Pale White, trio britannique prometteur originaire de Newcastle. Découvrez donc leur morceau That Dress :

Cette fois ce n’est pas sur scène mais dans une session intimiste que l’on vous propose l’artiste suivant. Il s’agit de la talentueuse Dua Lipa qui interprète en guitare-voix le titre Lost In Your Light, un réel plaisir à écouter sans plus attendre ci-dessous :

Dans le même cadre que Dua Lipa, on retrouve une découverte du dimanche qui n’est autre que Tom Walker, un songwriter à la voix très reconnaissable qui va vous charmer avec Blessings.

Cette fois on troque la guitare pour le piano avec Sampha qui nous délivre une sacrée version de No One Knows Me (Like The Piano) pour la BBC dans un décor qui fait rêver.

Autre groupe prometteur, on ne les compte plus tellement il y en a de toute façon, voici The Sherlocks qui risquent de vous plaire avec un son rock agréable, efficace et sans fioriture :

Passons du côté des “poids lourds” ou en tout cas des artistes un peu plus connus avec tout d’abord le duo Slaves, toujours aussi efficace et barré sur scène et qui nous donne encore plus envie de les retrouver à Paris en première partie de Kasabian.

Du côté de la scène principale, la Pyramid Stage, l’un des groupes à avoir convaincu bon nombre de festivaliers se nomme Royal Blood qui fêtait notamment le passage de son album How Did We Get So Dark? en tête des charts. Ils ont mis le feu au festival devant une foule pleine à craquer en témoigne ce Out Of The Black passionné :

Moins rock’n’roll mais aussi bien accueillis que Royal Blood, the xx ont notamment assuré sur Angels avec une version magnifique, que ce soit la voix de Romy ou la partie instrumentale, dont les percussions assurées par Jamie. Tout est splendide.

Autre voix féminine à avoir assuré sur scène, SOB vous propose l’intégralité du set de Kate Tempest ci-dessous :

Continuons la liste, et nous arrivons à l’une des têtes d’affiche, Mister Ed Sheeran, qui vient d’annoncer une tournée des stades après avoir assuré seul sur scène à Glasto, notamment sur son premier succès (The A Team).

Avant de passer à Werchter et au Main Square, Radiohead ont eux aussi maîtrisé avec brio le difficile, exigeant mais gratifiant rôle de tête d’affiche d’un tel festival. En même temps, comment ne pas craquer quand on a le plaisir d’entendre Creep ?

Également prêts à passer sur la scène du Main Square, entre autres, Glastonbury avait invité les écossais de Biffy Clyro qui séduisent de plus en plus le public, en témoigne le nombre de festivaliers venus les voir et les écouter :

Pas dans le même registre musical que Biffy Clyro mais en progression constante également, Circa Waves semblent avoir profité de leur Glasto 2017 :

 
Les festivaliers ont aussi retrouvé les éternels rockeurs de Kaiser Chiefs et Courteeners :

 

 

 
L’un des artistes les plus attendus venait en solo mais a notamment joué des tubes bien connus tel Don’t Look Back In Anger; il s’agit de Liam Gallagher qui s’apprête à sortir son premier album intitulé As You Were..

 

 
Mais il y avait aussi des tas de nouveaux artistes, moins connus que des Liam Gallagher ou Kaiser Chiefs mais aussi performants sur scène, la preuve en vidéo :

 

 
A Glastonbury, il y a aussi eu des moments de douceur, d’émotion en témoignent ces sets de Kodaline, Nick Mulvey ou encore Laura Marling :

 

 
On a aussi eu le retour de Ride, quand on vous dit que Glastonbury avait un line-up monstrueux.

 

 
Et des groupes moins âgés que Ride tels Frank Carter & The Rattlesnakes ou Nothing But Thieves :
 

 
Pour finir, on vous propose d’écouter un peu de London Grammar, qui avec un deuxième opus en poche, a saupoudré Glastonbury de douceur sur ce Rooting For You :
 

 
Voilà, c’est tout pour ce retour sur Glastonbury 2017 ! Quel dommage que la BBC soit inaccessible en France quand on voit qu’ils proposent de nombreux concerts en intégralité. On se contentera donc de certains extraits qui donnent en tout cas l’eau à la bouche.
 

No Comments

Post A Comment