Bandcamp Friday

Bandcamp Friday: lorsque la plateforme soutient les artistes indépendants

Impossible de passer au merch’ d’un artiste à cause de l’annulation des concerts ? On a la solution pour vous. Direction Bandcamp le 5 juin prochain pour une journée où les ventes sont 100% reversées aux artistes. Explications.

Pourquoi le merchandising et autres vinyles sont encore plus importants pour les artistes depuis l’annulation des concerts ?

Depuis plusieurs années, le modèle économique de l’industrie de la musique est en pleine mutation. Pour faire face à la réduction de ventes d’album physiques, à l’augmentation du streaming -qui rapportent très peu aux artistes sur les grandes plateformes- et aux changements des habitudes de consommation des auditeurs, le secteur a cherché à s’adapter. L’un des effets de ces bouleversements est l’explosion des prix des cachets des artistes et du prix des places de concert, les shows devenant la principale source de revenus. Une autre de ces conséquences est l’émergence de plateformes alternatives de vente directe de produits musicaux (digitaux et physiques), surtout utilisées dans des genres musicaux underground.

La crise sanitaire actuelle du covid_19 provoquant, entre autres, l’annulation de nombreux concerts, la vente de musiques et de produits dérivés devient vitale à la survie des artistes. Bandcamp, la fameuse plateforme de vente en ligne directe de musiques et de produits dérivés, est l’une des plus transparente sur son fonctionnement. En situation normale, la plateforme -gratuite d’inscription- prélève 15% sur chaque transaction digitale et 10% sur chaque transaction physique. En soutien à l’industrie de la musique, la plateforme américaine a décidé de ne prélever aucun frais de fonctionnement chaque premier vendredi du mois. L’intégralité des ventes effectuées revient donc directement aux artistes.
L’opération, en test le 20 mars dernier, a généré 15 fois plus de revenus que lors d’un vendredi classique, avec 4.3 millions de dollars dépensés. Elle a donc été reconduite pour les mois de mai, juin et juillet.

vinyle

La prochaine opération sera le 5 juin prochain. Si vous êtes en position de soutenir les artistes, on vous a préparé une petite sélection d’artistes UK présents sur la plateforme !

Buzzard Buzzard Buzzard

La bande de Cardiff est l’un des groupes que l’on suit de plus près. Si leur premier EP à venir est déjà disponible à la pré-commande sur musicglue (et oui, le groupe grandit), il reste quelques objets de merchandising disponibles sur leur bandcamp. Leur reprise de John Prine, et leur single Love Forever sont également en vente.

Marsicans

On les a découverts dans des premières parties britanniques prestigieuses, ils nous ont convaincus lors de leurs passages parisiens en tant que tête d’affiche, dont leur dernier en date au Supersonic. Les 4 gars de Leeds vont (enfin) sortir leur premier album mi-août. Ursa Major est disponible à la pré-commande sur Bandcamp.

Marsicans @ Supersonic

Weird Milk

Les londoniens de Weird Milk continuent leur petit bonhomme de chemin. Leurs singles, égrainés au compte gouttes, depuis 3 ans squattent régulièrement nos playlists. On a même misé sur eux pour être un des groupes “révélations” de 2020. Leurs récents singles sont disponibles sur la plateforme également !

Talk Show

Talk Show a sorti l’un des meilleurs EP de 2020 et il ne risque pas de se faire détrôner avant un petit moment. Il est disponible à la vente avec une jolie version vinyle sur Bandcamp, cela serait bête de passer à côté non ?

Sorry

Le duo londonien Sorry a sorti son tout premier album studio, 925, au début de l’année. On y retrouve un mariage détonant du rock alternatif des années 90′, du trip-hop et de la pop lo-fi. Starstruck tourne en boucle dans nos playlists depuis sa sortie. Et l’album est à retrouver sur leur espace de vente.

Caro

On avait craqué pour leur clip original et leur pop alternative catchy dans une récente découverte. Le groupe de Leeds propose quelques uns de leurs singles sur bandcamp. Ils viennent également d’annoncer leur premier album studio, Burrows, prévu pour le 25 Septembre. La pré-commande est à retrouver chez les excellents Yala! Records.

LIME

Autre coup de cœur récemment présenté dans notre rubrique “Découvertes”, le britrock psyché tout droit venu de Brighton de LIME ne compte qu’un single, pour le moment. Mais quel single ! Surf N Turf nous fait toujours danser, plusieurs mois après sa sortie. Et c’est à retrouver sur la boutique du quatuor sur bandcamp.

Nilüfer Yanya

La chanteuse et compositrice a sorti son premier album studio en mars 2019. Miss Universe avait conquis la critique par la liberté de création que la jeune Nilufer Yanya y revendiquait, ainsi que son assurance vocale. L’album offre un voyage entre la pop, le rock indé et la soul, tout à fait passionnant. Et c’est à retrouver en version digitale et physique sur la plateforme.

Nilüfer Yanya
© Céline Guignier

Los Bitchos

Nouveau venu sur la scène britannique, ce quintet basé à Londres mais rassemblant des origines bien plus larges a fait forte impression aux dernières Transmusicales de Rennes. Le groupe offre un rock instrumental entêtant, quelque part entre le psyché et le garage, teinté de Cumbia et autres surf rock californien. Repérées par Alex Kapranos, aux manettes de la production, elles ont déjà tourné avec Mac Demarco et consorts. Pas mal pour une petite année d’activité à plein temps. Leur récent single The Link is About To Die, addictif, est à retrouver sur leur bandcamp avec d’autres objets en vente.

Et voilà pour quelques suggestions de groupes et artistes un peu moins médiatiques dont les annulations de dates auront forcément impactées leur situation. Bandcamp renouvellera une journée “sans frais” le vendredi 3 juillet !

Crédit illustration: Emma Shore

Tags:
No Comments

Post A Comment