One’s To Watch : 20 groupes / artistes qui vont exploser en 2020

The Lathums, Buzzard Buzzard Buzzard, Arlo Parks… Ils sont la crème de la crème de ses découvertes et vont exploser en 2020 !

Comme chaque année, et c’est un crève-coeur question choix, Sound of Brit a pour habitude de mettre en lumière les artistes en devenir, des futurs incontournables. Et 2020 ne devrait pas déroger à la règle, car il y a du choix !

ARLO PARKS

Pour les fans de : Loyle Carner, Mahalia, Jorja Smith

Du haut de ses 19 ans, Arlo Parks a tout pour plaire. Les plus avertis l’ont déjà compris, lui offrant en 2019 ses premières victoires. En ligne de mire notamment, une citation au prestigieux BBC Sound of. Avec son trip-hop inspiré, la poésie qui ressort de ses textes d’une maturité affolante, Arlo Parks va passer en mode conquérante. Pour le bien de tous.

BUZZARD BUZZARD BUZZARD

Pour les fans de : Primal Scream, The Strokes, T-Rex

Et voici l’un des groupes les plus excitants de 2019, qu’on a grande hâte de voir éclore cette année. Ce quatuor originaire de Cardiff sert un rock’n’roll méchamment rétro, avec des vibes seventies tout aussi savoureuses que les rythmiques et riffs endiablés. Mention spéciale à la présence scénique, Tom Rees, sorte de Mick Jagger des temps modernes.

KID KAPICHI

Pour les fans de : Frank Carter, Fat White Family

Quand on vous disait que Kid Kapichi était taillé pour habiller les BO du jeu FIFA, ce n’était pas une blague. On ne jure que par leur riffs contagieux, on vibre avec leur verve acérée. Ce quatuor ira loin, et vous l’aurez lu ici.

THE LATHUMS

Pour les fans de : The Libertines, Arctic Monkeys, The Smiths

Si tu veux mettre une pièce sur un groupe taillé pour écrire la prochaine décennie, mise tout de suite sur The Lathums. On a déjà mis notre billet sur ces quatre lads d’une petite vingtaine de piges, tant la maturité de leur son, la justesse de leurs mélodies, et leur côté DIY nous ont séduit. Le groupe affiche déjà sold-out à chaque date, après à peine quelques mois d’existence.

The Lathums à Wigan
The Lathums à Wigan (crédits : Sam Crowston)

DO NOTHING

Pour les fans de : Squid, Shame, Talking Heads

Le punk est mort ? Ah ouais ? Cela veut dire qu’aucune de tes oreilles n’est encore tombé sur Do Nothing, et qu’il faut de suite réparer cela. Ces gars de Nottingham servent un post-punk détonant, un mélange explosif de LCD Soundsystem, de Fontaines DC et des Talking Heads. Et côté scène, c’est juste totalement imprévisible, ce qui rend la chose encore plus séduisante, avouons-le.

THE MYSTERINES

Pour les fans de : Black Rebel Motorcycle Club, Wolf Alice

Du rock contagieux, en veux-tu, en voilà ! Emmené par l’énergie Lia Metcalfe, les Mysterines nous viennent de la Merseyside, et ils n’ont pas l’intention de la jouer calme. Le style est rock’n’roll, fracassant, la rythmique endiablée et férocement contagieuse. Miles Kane et Noel Gallagher ont déjà craqué. Et vous ?

INHALER

Pour les fans de : Catfish & The Bottlemen, The Killers, Joy Division

Etre le fils de Bono peut vous ouvrir pas mal de portes, c’est vrai. Mais encore faut-il avoir du talent pour durer. Cela tombe bien, Elijah Hewson en a à revendre. Quelques singles, la planète rock s’enflamme et voilà que le groupe truste déjà de grosses salles aux quatre coins de l’Europe.

THE CLAUSE

Pour les fans de : Arctic Monkeys, Kasabian, Oasis

Avec leur hymne de festival en puissant In My Element, ses riffs féroces et parfaitement calibrés, The Clause est en train de faire très mal sur la scène indie. Leur notoriété a largement dépassé les frontières de la brillante scène de Birmingham. De nombreux musicos en ont fait un Next Big Thing. Qui saurait leur donner tort ?

AITCH

Pour les fans de : Stormzy, Pusha T, Childish Gambino

On s’enthousiasme rarement pour la scène urbaine et pourtant, les Britanniques peuvent se targuer d’en avoir une sacrément foisonnante. En tête de liste, le brillant Aitch dont le talent a tapé dans l’oeil de Stormzy qui en a fait son protégé. Quand le patron a parlé, il a raison. Point.

WEIRD MILK

Pour les fans de : Arctic Monkeys, The Last Shadow Puppets

Dès la première écoute, on pense d’emblée à Alex Turner et sa bande. Avec son indie rock mélodieux, psyché et groovy à la fois, Weird Milk fait aussi penser aux Beach Boys. Les Londoniens s’amusent des rythmes, les subliment et ça fait mouche.

TALK SHOW

Pour les fans de : The Murder Capital, Idles, Shame

A l’instar de leur single-phare, Talk Show va vite et frappe fort. Mélange auto-proclamé de post-punk seventies et de new wave goth eighties, le son des Anglais n’est clairement pas taillé pour rester anecdotique. 2020 fera en sorte de l’éviter.

WALT DISCO

Pour les fans de : Roxy Music, David Bowie, Idles

Croisez David Bowie, un glamour théâtral et une énergie drag-punk dévorante, et vous obtenez Walt Disco. Assurément un des meilleurs produits de Glasgow sur ces dernières années, ces quatre écossais sont totalement irrésistibles.

TORS

Pour les fans de : Kodaline, Mumford & Sons, Coldplay

Un peu de douceur et de jolies mélodies chaleureuses – et forcément entêtantes – et craquez sans honte pour Tors, un charmant trio qui mixe des harmonies au chant avec de belles sonorités à la guitare.

CRUEL HEARTS CLUB

Pour les fans de : Black Honey, Texas, Yonaka

Leur indie pop grunge a fait mouche. Anciennement LOCK, Cruel Hearts Club est un ovni en puissance. “You wanna take us / But that will never be / We’re going higher, were’ running fast”, prévient le trio dans son génial Hey Compadre. Autant ne pas rater le train, avant qu’il ne file à toute allure vers le succès.

AMA

Pour les fans de : Jorja Smith, Kali Uchis, Lauryn Hill

Dernière signature de Dirty Hit (The 1975), AMA allie sa voix soul en or à un R’n’B expérimental, entre bass tonitruante, un soupçon d’électro et un flow entraînant. Elle a écrit sa première chanson à 11 ans (sur une instrumentale de Lauryn Hill) et a posté ses premières démos à l’âge de 14 ans. Aujourd’hui à 19 ans, AMA s’apprête à franchir un cap dans sa carrière.

THE CROOKS

Pour les fans : Oasis, DMA’s

Si Oasis n’est plus, on a peut-être trouvé la relève parfaite. Cela ressemble parfois à une superbe imitation. Mais leur indie rock nostalgique et hautement brit-pop infused a quelque chose de très séduisant. Et on ne serait pas étonné de les voir plus en 2020.

THE CLOCKWORKS

Pour les fans de : Kaiser Chiefs, Blur, The Clash

Parlant d’Oasis, voici un espoir en puissance qui n’a, officiellement, sorti qu’un single. Suffisant pour qu’Alan McGee, le fameux manager qui a révélé Oasis, Primal Scream et tant d’autres, jette son dévolu dessus.

AARON SMITH

Pour les fans de : Lewis Capaldi, Sam Smith, James Blake

Ah, tu croyais qu’on allait faire un One’s To Watch sans caler un petit songwriter des familles ? Sortez les mouchoirs, mais surtout ouvrez bien grand vos oreilles, parce que cet Aaron Smith va vous émerveiller avec son mariage piano-voix du bel acabit.

HAMZAA

Pour les fans de : Amy Winehouse, Jorja Smith, Emeli Sandé

Après s’être essayée aux auditions de The Voice, Hamzaa a fini par opter par la voix DIY. Bien lui en a pris. Aujourd’hui signée chez Warner, la jeune chanteuse sert un R’n’B baignée de soul lancinante et savoureuse, faisant écho à ses modèles Cheryl Lynn, Lauryn Hill, Beyoncé ou Amy Winehouse.

VISTAS

Pour les fans de : Circa Waves, The Vaccines, Two Door Cinema Club

Les Vistas n’ont pas inventé l’eau chaude, et si leurs mélodies sonnent comme du déjà-vu, elles sont d’une efficacité redoutable. A tel point qu’on se dit que bien encadré, ce groupe peut s’imposer sur une scène très concurrentielle.

En vrai, on aurait pu en sortir 20 autres. Mais il fallait bien marquer le coup. Si jamais l’envie vous dit d’en découvrir d’autres, rendez-vous sur notre playlist des Découvertes de 2019 avec plus de 80 artistes et groupes aux talents plus certains.

No Comments

Post A Comment